Ondes bêta et ondes delta

Les ondes bêta et les ondes delta sont des ondes cérébrales qui se produisent pendant le mouvement dans le cerveau humain. Les ondes bêta sont les premières ondes cérébrales, mais elles sont plus rapides que les trois autres types d'ondes cérébrales.

Les ondes bêta se produisent pendant l'entraînement, ce qui nécessite des capacités mentales et physiques. Le cerveau d'une personne très active, active ou active est susceptible de produire des ondes bêta. De plus, la personne est généralement dans un état d'esprit ou de concentration normal et éveillé. Dans ce cas, le cerveau fonctionne très activement.

Les ondes bêta sont souvent mesurées à 15-30 oscillations par seconde. Lorsque ce type d'onde se produit, un seul côté du cerveau domine. Les représentations graphiques des ondes bêta seraient de petites lignes étroitement tissées. Des ondes bêta élevées surviennent souvent lors d'anxiété, de stress ou de maladie.

Pendant ce temps, les ondes delta sont le dernier type d'ondes cérébrales, avec la meilleure capacité. C'est également l'onde cérébrale la plus lente et la plus profonde, car elle se caractérise par une grande image graphique.

Les ondes delta tombent dans deux types de sommeil - dormir avec une phase de rêve et une phase profonde et sans rêve. Un sommeil profond avec des ondes Delta se produit et se produit après une heure et demie de sommeil. Souvent, il provoque un sommeil profond, réconfortant et indésirable pour une personne (se produit généralement pendant 3-4 étapes du sommeil).

Les ondes delta se forment généralement dans l'hémisphère droit du cerveau et se caractérisent par une diminution de la conscience, de l'empathie et de la conscience inconsciente. Les ondes delta sont mesurées en dessous de quatre oscillations par seconde, ce qui indique la nature lente des ondes.

Lorsqu'il y a des ondes delta, le cerveau entre dans trois processus importants:

Le «processus de récupération» qui se traduit par un «sommeil» alors que le cerveau tente de restaurer des parties du corps telles que les cellules. Libération de la mélatonine et de la DHEA, une hormone anti-âge. Processus automatique et inconscient du cerveau tel que la respiration et le rythme cardiaque.

Personnes ayant des ondes delta élevées: nourrissons et jeunes enfants, personnes comateuses ou TDAH. Les gens ordinaires qui peuvent créer des ondes delta arbitraires sont des gens qui méditent comme des moines ou des gens qui pratiquent le yoga et d'autres méthodes méditatives.

Résumé:

1. Les ondes bêta sont les premières ondes cérébrales et les ondes delta sont les dernières ondes cérébrales. Les ondes bêta sont les plus rapides et les ondes delta sont les plus lentes. 2. Une autre différence est que les ondes bêta sont des ondes de bas niveau et que les ondes delta sont les plus profondes. Les ondes bêta se produisent lorsqu'une personne est complètement éveillée et est engagée dans une activité mentale et physique. Cependant, les ondes delta se produisent aux stades 3 ou 4 des niveaux de sommeil les plus bas qui caractérisent le sommeil profond et l'inconscience. Les ondes bêta et delta sont mesurées en oscillations. Les ondes bêta sont mesurées entre 15 et 30, avec des ondes delta à la limite inférieure de 1 à 4 cycles par seconde. 5. Les processus qui se produisent entre deux ondes cérébrales différentes sont également différents. Les ondes bêta sont impliquées dans les processus mentaux, tandis que les ondes delta sont liées à trois processus - récupération, libération d'hormones et processus inconscients et automatiques dans le corps. 6. Les ondes bêta sont souvent associées à la conscience et les ondes delta se caractérisent par un manque de conscience. 7. Du point de vue des images graphiques, les ondes bêta peuvent être décrites comme de petites lignes groupées, tandis que les ondes delta sont décrites comme distantes et dispersées. 8. Les ondes bêta ne se produisent qu'au stimulus ou au stade de l'éveil, et les ondes delta peuvent se produire dans le rêve endormi ou dans le sommeil profond, mais dans la phase d'insomnie.

Les références