Les navigateurs sont différents mais alors quoi?

D'abord apparu sur ma liste de messagerie privée.

Vous savez, c’est drôle, lorsque le Web est arrivé, nous avons utilisé le moyen d’impression pour définir les attentes.

Lorsque vous imprimez une carte de visite, elle a toujours la même apparence, peu importe qui vous êtes ou où que vous soyez. C’est une chose physique.

Ce n'est pas le cas avec les navigateurs. Les navigateurs ne sont pas identiques les uns aux autres. Ils sont en grande partie similaires, mais ils ont encore beaucoup de différences. Tout comme Mac et Windows. Les deux ordinateurs peuvent être utilisés pour effectuer des tâches très similaires. Mais ils sont différents.

Lorsque les gens rencontraient cette différence sur le Web pour la première fois, ils ressemblaient à «WTF». Les fondateurs, les propriétaires d'entreprise, les testeurs et même les concepteurs et les développeurs (vous connaissez les personnes qui sont censées connaître cette merde) sont inclus.

Cette réaction est basée sur un système de croyance, la conviction que le navigateur doit se comporter d'une certaine manière, dans ce cas comme une impression.

La chose amusante à propos des systèmes de croyance est que même s’ils ont tort, cela n’a pas vraiment d’importance, non?

Bon, un peu. Laissez-moi expliquer:

Il est vrai que si les personnes qui paient pour le projet estiment qu’un site Web doit avoir l’air identique, c’est à cette tâche que seront confiés les développeurs front-end (testeurs, etc.). Et c'est exactement ce qui est arrivé à moi et à beaucoup d'autres personnes travaillant dans l'industrie.

C’est faux parce que les croyances des gens changent en raison de nouvelles expériences et d’une nouvelle éducation. Au fil du temps, les gens ont appris que le navigateur est différent. C’est spécial et particulièrement puissant. Ce n’est pas imprimé.

Cela amène souvent à réaliser que l’idée de rendre les choses identiques et «parfaites» dans tous les navigateurs n’est pas seulement sisyphe, mais qu’elle n’est ni requise ni même utile à l’utilisateur. J'essaie de dire que les utilisateurs s'en moquent!

La plupart des gens utilisent un ou deux navigateurs. Et même s’ils en utilisent plus, peu importe, car les utilisateurs ne remarquent même pas - ils se moquent de votre site Web - ils veulent simplement utiliser le service et retrouver leur quotidien. Et même s'ils le remarquaient, et alors?

De plus, ces différences subtiles seraient les mêmes sur tous les sites Web consultés dans ce navigateur. Par exemple, les boutons radio sont rendus légèrement différents dans IE9. Mais ce sera le cas pour tous les sites Web utilisant des radios. Cela devient une attente qui, dans presque tous les scénarios, ne nuit pas à l'expérience.

Si un client ou un testeur ou quelqu'un d'autre dit «Mais [insérez un navigateur] fait comme ça…», vous perdez généralement beaucoup de temps. Ma réponse est presque toujours "Oui, est-ce un problème?". Invariablement, il n’ya aucune raison réelle de s’inquiéter de cela.

Cas d'espèce. Sur un projet récent, un attribut de téléchargement a été ajouté à un lien:

 Télécharger le fichier PDF 

Sans cela, certains navigateurs - en fonction du type de fichier - chargeront ce fichier dans le navigateur comme une page Web. C'est le cas d'un fichier PDF par exemple.

Cet attribut garantit que le fichier doit être traité comme un téléchargement au sens traditionnel, c’est-à-dire téléchargé dans un dossier de la machine de l’utilisateur.

Le «problème» est que lorsque le fichier ne peut pas être trouvé, FireFox affiche un écran «spécial» expliquant qu’il ne peut pas être téléchargé. Les autres navigateurs affichent simplement la page 404 normale servie par le site Web, généralement "Nous ne pouvons pas trouver ce que vous cherchez", etc.

Est-ce un problème? Bien sûr que non. Firefox le fera pour tous les sites Web utilisant l'attribut de téléchargement. On peut soutenir que c’est une amélioration pour les utilisateurs de FireFox - chanceux! À l'avenir, FireFox pourrait changer le comportement. Peut-être que Chrome les copie. Peut-être que rien de tout cela ne se produit. Qui sait et qui se soucie? Les utilisateurs ne le font pas.

Mon point est la suivante. Le Web est sa propre chose. Il a ses propres moyens. Ce n'est pas quelque chose à craindre. Il n'y a rien à mettre en forme. Le Web et le navigateur doivent être utilisés à l’avantage de l’utilisateur.

Si cela vous a plu, appuyez sur le bouton ♥ pour que les autres puissent aussi.

C'est quelque chose que j'ai écrit pour ma liste de courrier électronique privée. Si vous l'aimez, inscrivez-vous ici pour recevoir des courriels comme ceux-ci au fur et à mesure que je les écris.