Les organisations “de boutique”: en quoi sont-elles différentes et qu'offrent-elles?

La dernière question du mois (#KCR_QoM) a suscité une conversation intéressante sur le sens de «boutique» dans le secteur de la recherche clinique. Il s’agit d’un moyen relativement nouveau pour les entreprises de se différencier de la masse des concurrents du secteur, d’autant plus qu’un nombre croissant de «guichets uniques» ont été créés pour la recherche clinique (de nombreuses organisations proposent désormais une assistance de projet de bout en bout afin de réduire les complications pour les clients). Bien que ces offres pré-packagées soient certainement utiles pour les grandes entreprises pharmaceutiques, elles ne sont pas aussi souhaitables pour des projets nécessitant des connaissances ou une expérience hautement spécialisées.

Récemment, certains CRO ont commencé à se décrire comme des «boutiques» afin de mieux représenter leurs services, mais ce titre est connu pour semer la confusion.

Bien qu'il n'existe pas de définition unique pour ce terme, il est généralement utilisé pour décrire des organisations plus petites qui offrent un degré élevé de spécialisation, que ce soit en géographie ou dans des domaines thérapeutiques. Nous aimons penser à cela en termes d’industrie de la mode. Les grands magasins à chaînes peuvent garder les coûts bas en vendant le même produit à un volume élevé, mais si vous souhaitez porter quelque chose de plus unique et spécifique à votre style, vous serez peut-être prêt à payer un prix plus élevé. Il n’ya pas de différence dans la recherche clinique: des services de bout en bout moins coûteux peuvent s’accorder parfaitement à certains projets, mais les agences de notation spécialisées offrent une approche totalement différente. Voici pourquoi:

1. Personnalisation: elles offrent un degré de flexibilité dans leurs solutions que les grandes organisations de recherche ne sont pas en mesure d'égaler. En étant plus flexibles, les agences de notation spécialisées en boutique ont tendance à être plus ouvertes aux solutions et approches prêtes à l'emploi pour les projets. Des équipes plus petites permettent une interaction constante entre les services pour s'assurer que toutes les préoccupations du projet sont traitées rapidement.

2. Attention et «proximité»: les CRO des boutiques accordent une grande attention au sponsor, ce qui simplifie la communication entre les dirigeants des deux organisations. Il n’est pas rare que le PDG d’une société de biotechnologie ait une interaction constante et directe avec le PDG de son fournisseur.

3. Expertise: en concentrant leurs ressources sur une géographie ou un domaine thérapeutique défini, les ORC de niche offrent un niveau d’expertise et de connaissances inégalé dans leurs domaines d’intervention. Très concentrés, les boutiques CRO ont généralement noué des relations étroites avec les enquêteurs et les sites et conviennent mieux au démarrage d’un projet. Leur expérience leur a permis de mieux comprendre les délais et les coûts des projets, ce qui se traduit par de meilleurs budgets pour les sponsors.

Néanmoins, plusieurs arguments sont opposés à la sélection de fournisseurs de niche. Certains soutiennent que les grandes entreprises ont une meilleure expérience dans presque tous les domaines thérapeutiques. Alors que les grandes entreprises ont plus d'expérience en tant que sociétés, les agences de relations avec la clientèle ont tendance à se concentrer sur la fourniture d'une expérience plus personnelle et sont mieux à même de tirer parti de cette expérience pour soutenir l'exécution de projets. Un autre argument couramment invoqué contre la sélection des ORC de niche est que la sélection d’un fournisseur plus petit accroît la complexité du fait qu’ils manquent de capacités de service complètes et nécessitent donc davantage de fournisseurs pour mener à bien un projet. Les grands fournisseurs de services agissent généralement comme des parapluies pour différentes organisations, avec peu d’interaction entre eux. Les boutiques CRO, quant à elles, intègrent actuellement des services complets (ou très proches de services complets).

Alors, qui a besoin d'une boutique CRO? Compte tenu du haut niveau de compétitivité de l’industrie, la plupart des fournisseurs offrent déjà une qualité élevée en tant qu’élément standard de leur offre de produits. De ce point de vue, les agences de notation spécialisées ont tendance à mieux convenir aux petites et moyennes entreprises biopharmaceutiques. C’est probablement aussi une des raisons pour lesquelles même les plus grandes organisations de recherche sous contrat mondiales ont récemment annoncé l’ouverture de divisions spécialisées dans les services de biotechnologie. Il est difficile d'échapper à l'appel d'une expérience de service en boutique CRO. Au final, il s’agit toujours d’un secteur de services dont les exigences de livraison sont plutôt complexes et à long terme.